Vitamine C 1000 mg

Kirkland Signature

500 Comprimes

Disponibilité :En stock

Une Vitamine C enrichie en Cynorrhodon, Bioflaflovonoides, Acerola. Elle renforcera vos défenses de l’organisme et grâce a ses propriétés antioxydants vous aidera à demeurer en bonne sante.




PRIX EN BAISSE


Prix normal : 63,95 €

Prix spécial : 29,99 €

Vitamine C 1000 mg

Détails

Une Vitamine C enrichie en Cynorrhodon, Bioflaflovonoides, Acerola. Elle renforcera vos défenses de l’organisme et grâce à ses propriétés antioxydants vous aidera à demeurer en bonne santé.

La vitamine C est un cofacteur enzymatique impliqué dans un certain nombre de réactions physiologiques :

Restauration des tissus : permet la formation et la restauration des muqueuses et du tissu conjonctif (par le collagène) sur lequel se déposent les minéraux et en particulier le calcium; ce qui va former les os, les dents, les cartilages.

Fonctions cérébrales : La vitamine C permet la synthèse de certaines amines cérébrales (dopamine, noradrénaline, adrénaline), médiateurs d’importance capitale dans la transmission de l'influx nerveux entre les neurones. Ainsi, la vitamine C s’est elle révélée être un composant majeur des thérapies ortho moléculaires des troubles mentaux
-Cognition : Attention et faculté de concentration sont conditionnées par la production de la noradrénaline, qui est favorisée par la vitamine C.
-Dépression : La recherche a également mis en lumière que la vitamine C améliorait l'état des patients atteints de dépression.
-Insomnie et troubles du sommeil : On estime que près de la moitié des français est insomniaque, la carence en vitamine C y a son rôle, car contrairement aux idées reçues, la vitamine C naturelle n'est pas un stimulant, mais un régulateur métabolique. En raison de l'activation initiale de l'hypophyse et des surrénales, sa consommation en doses inaccoutumées paraît avoir, tout au début, un effet dopant. Cette première stimulation, qui n'exclut pas, en effet, l'insomnie en cas de prise tardive, fait place au bout de quelques jours à un effet simplement normalisateur qui favorise tout au contraire la qualité du sommeil. Il faut même relever un effet anxiolytique extrêmement intéressant.

Troubles immunitaires :
 La vitamine C doit donc être largement utilisée dans toutes les affections fébriles et infections, qu'elles soient dues à bactéries, virus, champignons, levures ou parasites (grippe, coryza, hépatite, maladies des bronches et des poumons, tuberculose, mononucléose infectieuse, herpès).
-Renforcement du système immunitaire : Les globules blancs, gardiens de l'immunité, contiennent près de 60x plus de vitamine C que le plasma sanguin. Les réserves sont vite épuisées en cas de maladies, infections, ou choc traumatique. Différents travaux ont pu démontrer que des concentrations élevées en vitamine C permettaient une meilleure mobilisation des globules blancs et des neutrophiles leur permettant ainsi de s'attaquer beaucoup plus facilement aux bactéries. La vitamine C est également indispensable à la synthèse d'anticorps et elle possède donc un effet antiviral à fortes doses (elle favorise la synthèse et l'activité de l'interféron qui empêche la pénétration du virus dans la cellule).
-Cancer : La corrélation entre une forte consommation d'aliments riches en vitamine C et un faible taux de cancer et de maladies cardio-vasculaires existe. Concernant le cancer de l'estomac, la vitamine C inhiberait l'action néfaste sur la muqueuse d'une bactérie nommée Helicobacter Pilori.
La vitamine C joue un rôle actif et important dans la prévention du cancer et qu'une teneur faible en vitamine C (hypovitaminose) double le risque statistique de cancer. Par ailleurs, la vitamine C atténue les conséquences des effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie, tout en participant elle-même à la destruction des cellules malignes et en empêchant leur multiplication. La vitamine C combattrait directement certaines cellules cancéreuses sans nuire aux tissus sains.

Vitamine C antitoxique :
-rejet des poisons absorbes : L'acide ascorbique inactive le monoxyde de carbone et le dioxyde de soufre, et réduit aussi l'effet des substances cancérigènes, si bien qu'il procure la seule protection directe contre pollution de l'air et tabagisme.
-Tabagisme : Bien que pour le fumeur il n'y ait pas d'altération de la capacité d'absorption de la vitamine C, il n'en reste pas moins que le corps d'un fumeur consomme bien plus de vitamine C qu'un non fumeur (chaque cigarette consomme 25 mg de vitamine C). Ses réserves s'épuisent donc très vite. La supplémentation doit donc être en conséquence pour compenser les pertes et pour reconstituer les réserves. Il faut savoir que la vitamine C agit aussi dans la neutralisation du benzopyrène et des nitrosamines cancérigènes de la fumée de cigarette.

Cholestérol : La vitamine C régule le métabolisme des lipides. Une administration au long cours à doses suffisantes contribue à résorber les problèmes d'hypercholestérolémie et de triglycérides du sang. La vitamine C accélère de façon directe la conversion du cholestérol en acides biliaires (Lewin), principale voie utilisée par l'organisme pour se débarrasser du cholestérol en excès.

Affections et douleurs osteo-articulaires :
-État des os et cartilages : L’association Calcium-Vitamine C accélère d'environ 30% la guérison des fractures avec un net renforcement de l'os. La vitamine C est indiquée dans les douleurs lombaires, et que son emploi en doses adéquates permet souvent d'éviter une opération des disques vertébraux.
-Goutte : Il a été constaté que la prise de vitamine C à raison de 8 g/jour pendant 8 jours seulement amène une réduction de 30% de l'acide urique sanguin. Elle peut donc être utilisée efficacement dans prévention et traitement de la goutte.
-Arthrose : Le traitement de fond par la vitamine C associée à vitamine E, cartilage de requin, et silicium organique (afin de rétablir l’équilibre acido-basique) permet de stopper et d’inverser la progression de l'arthrose (entre 15 et 30 % d'amélioration visible à la radiographie après 2 ou 3 ans de traitement).

Vitamine C et sang :
-Anémie : La vitamine C aide à la mise en réserve du fer plasmatique dans les tissus en réduisant et en libérant les ions ferriques et en leur permettant ainsi de former des liaisons étroites avec les protéines plasmatiques.
-Coagulation : Les scorbutiques présentent toujours une diminution importante des taux de coagulation. La vitamine C est un des éléments indispensables à la coagulation du sang et donc à prescrire dans tous les syndromes hémorragiques.
-Maladies veineuses : La vitamine C en association avec des bio flavonoïdes est efficace et sans risque dans le traitement des varices, ulcères variqueux et hémorroïdes.

* Les résultats pouvant être obtenus et les délais varient d'un individu à l'autre et ne peuvent pas être garantis.

Utilisation

un comprime par jour de préférence au moment des repas.

Précaution d’emploi :
À CONSERVER HORS DE PORTÉE DES ENFANTS. À conserver dans un endroit frais et sec 

 Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Vitamine C 1000 mg

Quelle note donneriez-vous à ce produit ? *